REPONSE A TOUT Juin 2002

Logement : vous cherchez, ils trouvent !
juin 2002

Après trois mois de visites, vous n’avez toujours pas déniché le logement de vos rêves ? Les chasseurs d’appartements peuvent le faire pour vous. Et ce n’est pas toujours plus cher.

 

Il n’y a pas de recettes miracles. Parfois, les affaires sont pliées en une semaine, comme la vente de cette maison ancienne à Saint-Cloud. Souvent, la traque est plus longue : plus de cinq mois pour un 2 pièces de 40m2 à la frontière des XVIe et XVIIe arrondissements de Paris. Mais les trouvailles ne tombent jamais du ciel. Ils doivent enquêter, s’informer, téléphoner, visiter. Soigner leurs indics. Déjouer les labyrinthes d’un marché immobilier duquel l‘acquéreur non averti n’est jamais sûr de sortir vainqueur. Dans la famille des Rouletabille de l’habitat, voici donc venir en France les chasseurs d’appartements, passés maîtres dans l’art de dégotter le logement qui vous sied, au millimètre carré près. Aux oubliettes, les petites annonces : ils cherchent, vous disposez. Fini le temps perdu, plus de rallyes urbains à la sortie du boulot pour être au rendez-vous. Les biens qu’ils vous présentent sont conformes à vos exigences et lorsqu’ils vous sollicitent pour une visite, vous ne vous déplacez pas pour rien. Précision : ils ne travailleront pas pour vous si l’objet de votre désir ne représente pas un budget supérieur à 150 000 €. Rentabilité oblige.

 

 

COMMENT ÇA MARCHE ?

 

Les chasseurs d’appartements sont des spécialistes mandatés par un particulier pour rechercher un bien selon une foultitude de critères prédéfinis, de la hauteur de plafond minimale au bain jacuzzi, en passant la localisation précise, dans une fourchette de prix préalablement établie. Moyennant rémunération bien sûr. Pour maximiser ses chances de réussite, un seul chasseur d’appartement vous est attribué. Il est votre seul interlocuteur et suit votre dossier jusqu’au bout. Sa mission se déroule par étapes.

 

  • 1. L’entretien : le souci des détails

Le chasseur d’appartement se déplace d’abord chez vous pour un entretien au cours duquel vous lui expliquerez dans les moindres détails l’objet exact de votre recherche et de la limite du budget dont vous disposez : ensoleillement, terrasse, parking, vous ne devrez passer aucune caractéristique sous silence. […]

 

  • 2. Le contrat : 3 mois renouvelables

Vous signez un contrat d’engagement (en général une convention de 3 mois renouvelable sans frais), qui définit avec précision le contenu de la mission du chasseur, la nature du bien recherché et éventuellement la promesse de présenter dans le laps de temps prévu un certain nombre de propositions réunissant un maximum de critères exigés. Rien à voir avec les marchands de listes qui sollicitent une rémunération pour diffuser quelques adresses de biens non ciblés…

 

  • 3. Les visites : si le compte rendu vous a plu

Le chasseur d’appartements passe ensuite à l’action. Lorsqu’il trouve un logement qu’il juge en adéquation avec vos souhaits, il dresse un compte-rendu de visite, agrémenté de photos numériques, et vous le transmet par email. Si vous êtes intéressés à la lecture de ce compte-rendu, il vous propose une visite […].

 

 

MAIS COMMENT FONT-ILS ?

 

Les chasseurs d’appartements sont au cœur d’un véritable réseau. Ils s’appuient, d’une part, sur leur propre expérience et n’hésitent pas, d’autre part, à frapper à toutes les portes. Leurs sources : les particuliers, les agences immobilières, les notaires, les marchands de biens, les institutionnels, parfois les ventes aux enchères… Bref, un champ d’investigation nettement plus large que celui sur lequel travaille habituellement une seule agence. En outre, font aussi partie de leurs circuits d’informations des apporteurs d’affaires. Certains agents immobiliers, qui exercent en indépendant, peuvent proposer aux chasseurs d’appartements des biens en exclusivité, avant même leur mise en vente par le biais classique des agences.

 

 

COMBIEN ÇA COÛTE ?

 

Le travail sur mesure du chasseur d’appartements implique évidemment un coût pour l’acquéreur. Flat Hunter® adopte une tarification avantageuse : les frais de lancement s’élèvent à environ 0,25 % hors taxe de la valeur du bien recherché. Lorsque la transaction aboutit, l’acquéreur s’acquitte auprès du chasseur d’une commission d’environ 4 % de la valeur du bien hors taxe si la vente s’effectue entre particuliers, ou de 2 % si l’affaire a été apportée par une agence.

 

 

EXERCENT-ILS PARTOUT EN FRANCE ?

 

Pas encore. Le concept, qui fait un tabac aux Etats-Unis, en est encore à ses balbutiements en France. L’essentiel de l’activité concerne aujourd’hui le marché de l’immobilier parisien, avec sa clientèle de professions libérales et de cadres supérieurs débordés. […] Flat Hunter®, grand spécialiste, œuvre principalement dans la capitale, mais s’applique aussi à s’ouvrir aux marchés de province, notamment à celui de la Côte d’Azur. Dans tous les cas, Paris constitue une plaque tournante : les chasseurs d’appartements travaillent surtout pour des provinciaux qui veulent s’y installer ou y acquérir un pied-à-terre ou pour des Parisiens qui souhaitent déménager sans avoir à chercher faute de disponibilité.

 

 

PRATIQUE :

Flat Hunter® : 01 44 85 59 41 ou www.flathunter.fr