Ce type d’investissement reste un bon moyen de se constituer un patrimoine immobilier vous procurant un revenu stable sur le long terme. Le tout est de bien identifier les tenants et aboutissants d’un tel projet, ce en matière de fiscalité, de législation et de l’évolution du marché…

Flat Hunter, en tant que professionnel de la recherche immobilière, propose de vous guider pas à pas afin faire les bons choix et de disposer d’un bien rentable. Pour faire le bon choix d’investissement, il est important d’étudier différents critères au préalable.

  • Privilégier les petites surfaces :

Les petites surfaces seront plus à même d’être louées que les grands appartements, ou les maisons. Il est donc intéressant d’axer ses recherches sur un deux pièces ou un studio, afin de capter des locataires jeunes actifs. Pour obtenir plus d’information, renseignez-vous sur les diverses statistiques disponibles (Insee, sites spécialisés, agences).

  • Bien choisir son emplacement :

Il est primordial de bien se renseigner sur le quartier auprès des mairies, pour détecter d’éventuelles projets constructions susceptibles de changer la structure de l’offre. De façons générale, il est préférable d’investir dans un bien dont l’environnement est pratiquement immuable.

  • Faire au mieux pour son locataire :

La fidélité de votre locataire notamment dû à la capacité de personnalisation du logement, car il s’appropriera plus facilement son habitation s’il peut l’aménager comme il le désire. C’est pourquoi il est souvent préférable de louer en vide. De même l’entretien du logement est primordial afin d’éviter le nomadisme des locataires. Par conséquent les périodes de vacances seront considérablement réduites vous permettant d’augmenter votre rentabilité.

  • La caution parentale :  un gage de sécurité

Afin d’éviter toute procédure coûteuse, longue et désagréable, la caution parentale reste le meilleur moyen de s’assurer contre les loyers impayés.

  • Neuf ou ancien ?

Sachez que l’investissement locatif dans le neuf est moins rentable du fait d’un prix d’achat 20 à 30% plus élevé que dans l’ancien. Par conséquent, nous vous conseillons d’investir dans un bien immobilier ancien, en prévoyant quelques travaux.